Ils sont neuf. Neuf Antillais, Martiniquais ou Guadeloupéens. Le Manifeste qu'ils ont confié à Mediapart et qu'ils souhaitent diffuser le plus largement possible donne sens et ambition, politique et sociale, aux révoltes qui, de la Guyane d'abord à la Réunion demain, en passant par la Guadeloupe et la Martinique, ébranlent la France en son cœur par le détour de ses marges, ces confettis ultra-marins de notre défunt empire colonial.