Hamon se pose désormais en «candidat du pouvoir d’achat»

Par
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

Le reduire a ca ,franchement vous exagerez!un peu plus ecolo et sophistiqué son programme!!

et la FI qui date de 4 ans et le PG et tutti quanti,je vote Hamon,pas la peine de harranguer les autres de gauche et ecolo,je me fous du PS et de FI,chacun est libre,vous en connaissez même pas les dessous de l'assoce FI,une vieille lune du PG, etc,bon passons,la secte ca suffit,atterissez et votez comme vous desirez.

Et vous, qui vous interdit de voter pour votre secte favorite ?

oh lala aucuns programmes n'est jamais appliqués,cessez de nous gonffler avec votre sectarisme ,ca use,je vote Hamon et pas PS,vous verrez la suite.

mediapart ne pas parle des 130 000 personnes de la france insoumise c'est une agression ; 

Allez porter plainte!!!

Vous savez je peut vous faire un roman sur les compromissions et le promesses non tenues par Mitterrand, et pourtant notre ami Meluch lui voue un culte. 

Ce n'est pas seulement possible, c'est flagrant. 

''La tagadactactic de Hamon ....''

;0)

 

bourvil © ???? bourvil © ????

lors du débat Piketty Généreux (Politis) Piketty ne soutien pas vraiment Hamon

Hamon candidat aseptisé. Je note dans l'article : la politique étrangère en continuité avec Hollande. Donc, soutien et vente d'armes au dictatures d'Arabie Sahoudite et du Qatar. Bombardements "chirurgicaux" massacres de populations en Syrie, qui font le lit du terrorisme et de la misère. Continuer la Françafrique, avec les interêts des industriels français, le soutien inconditionnel à Israel. Plein le c... du PS.

sans oublier :

1° Maintenir la France dans l'OTAN (avec les risques guerriers que cela comporte)

Terminer l'EPR à Flamenville (en totale contradiction avec sa soi-disante promesse de soirtir du nucléaire)

3° Ne pas menacer sérieusement (ou pas) de sortir des traités austéritaires européens

4° Ce n'est pas un "perdreau de l'année", près de 30 ans de carriere au PS, le "chef des frondeurs" ne s'est opposé à aucune loi austéritaire du quinquénat (au mieux s'abstenir, quel courage politique !)

5° Avoir pesé très lourdement (avec Montebourg) pour la candidature de Manuel Valls au poste de premier ministre.... On a vu le résultat !

Alors, désolé si comme beaucoup d'autres gens de gauche, je n'ai aucune confiance en son discours. Il faut avant tout des ACTES !

Pour l'instant je n'en voit qu'un seul à son crédit (cela arrange bien le PS pour siphonner la France Insoumise) : avoir battu Valls aux primaires du PS (c'est la moindre des choses au vu du 5° ci-dessus)

C'est vrai : Le Pen, Fillon et Macro promettent tellement mieux hein.

Le programme de Fillon, Hamon, Macron, etc. : http://ec.europa.eu/europe2020/pdf/csr2016/csr2016_france_fr.pdf

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

 Merci pour le lien XIPETOTEC

Un programme féodal à ne pas transmettre en héritage à nos enfants et petits enfants! *

Voir également :

http://www.iss.europa.eu/uploads/media/PESD_2020_fr.pdf

·                                 17/01/2017 08:10  

 Dans un rapport du très officiel Institut d’Études de Sécurité de l’Union Européenne, daté de 2010 et intitulé « Quelle Défense Européenne en 2020 ? » (3), on trouve écrit noir sur blanc, sous la plume d’un certain Tomas Ries, parmi les missions de l’U.E. : « Opérations d’endiguement" :

 "protéger les riches du monde contre les tensions et les problèmes des pauvres. Puisque la proportion de la population mondiale vivant dans la misère et la frustration continuera d’être très élevée, et les tensions entre ce monde et le monde des riches continueront de s’accentuer, avec les conséquences que cela suppose. » (p. 79) 

                                         

Pour mémoire:

Le référendum français sur le traité établissant une constitution pour l'Europe (aussi appelé traité de Rome II ou traité de Rome de 2004) eut lieu le 29 mai 2005. À la question « Approuvez-vous le projet de loi qui autorise la ratification du traité établissant une constitution pour l'Europe ? », le «NON » recueille 54,68 % des suffrages exprimés.

 

  Pour une Sortie PACIFIQUE de ce sinistre DESTIN une seule solution:  l' UPR

 

 

 

PS: Les fondateurs du CNR et de son programme "Les jours Heureux" doivent se "retourner" dans leurs tombes !

 

En pleurs

 

 

 

ils font tous des promesses.  ils sont là pour faire des promesse et nous pour écouter leurs promesses et finalement, de décider quelles promesses nous donne envie.  ce qui est promettant avec Hamon, c'est qu'il ne cherche pas a incarner l'homme Providentiel. il n'est pas aveulgé par son ego mais a l'humilité et l'intelligence de savoir qu'il ne peut pas, à lui tout seul, avoir les meilleurs reponses à toutes les problèmes.  vive la collectivité!

pour ceux qui n'ont pas vu l'émission de Mediapart: https://www.mediapart.fr/journal/france/090317/presidentielle-changer-de-republique

Et il est faux de prétendre que Mélenchon pense tout savoir tout seul, il y a plein de monde autour de lui qui travaille et élabore dans le détail depuis des mois un programme d'action, en public (bien souvent filmé et diffusé en direct) et en dialogue avec des dizaines de milliers de personnes qui prennent des initiatives sans consignes.

Un exemple: https://avenirencommun.fr/livrets-thematiques/

On se marre la FI crée il y a 4 ans par le PG ,et donc pas du tout neuve;et montrez nous donc les articles  qui definissent  votre Assoce,et  en clair.Vous êtes vraimentd'une naiveté!

Je ne suis pas à la fi mais vous trouverez leurs statuts au JO

Et non pas possible de les avoir.

"Seuls nos lecteurs peuvent nous acheter", c'est le slogan du journal.

Il est question d'équité dans le message ci-dessus.

Ne me dites pas que vous avez pris ce slogan publicitaire au pied de la lettre … Pour ce qui concerne l'équité je suis d'accord.

Je ne suis ni fi ni hamoniste mais là je nen peux plus, cest saoulant toujours le pen ou hamon et un peu pas mal de fillon ou macron. Jlm et les autres sils veulent exister doivent devenir des escrocs, mediapart aime beaucoup ou sencarter au ps

Mon gros problème en tant que potentiel électeur (il n'est pas exclu que j'ai m'acheter une canne à pêche pour le jour du vote, c'est même fort probable) c'est que, malgré un programme qui me parle, globalement cohérent et conforme à ma modeste analyse, malgré accessoirement une sympathie pour le personnage, je n'ai aucune raison de lui faire confiance.

Trop de promesses non tenues, surtout par le PS. Trop d'appareil politique derrière, avec ses d'enjeux non déclarés, les tractations d'arrières-cuisines, qui toujours érodent le projet, le transforment, puis finissent par nous emmener à l'opposé de la direction annoncée. 

Coté programme, un gros manque aussi : pas de changement net et radical des institutions, sinon quelques modifications à la marge. Certes, ces dernières vont dans le bon sens, mais elles encore largement insuffisantes, surtout avec de telles ambitions programmatiques. Ne pas repenser les institutions, c'est ne pas se donner les moyens de parvenir au résultat annoncé.

Sur ce point, je suis bien plus proche de Mélenchon, mais sur ce point seulement. Je lui reconnais volontiers la culture, la verve, l'énergie... mais son égo écrasant m'est parfaitement insupportable, et même m'inquiète. Saura-t-il disparaitre après la constituante depuis longtemps annoncée ? Je n'arrive pas à y croire, et je sais qu'il en est de même pour une majorité d'électeurs. Rien que ça le rend, à mon sens, aussi inéligible que Le Pen. Certains pourront le regretter, mais c'est ainsi.

Si seulement la candidature avait été commune, avec un représentant neutre dans l'opinion, j'aurais pu y croire, et peut-être qu'une majorité de français auraient pu y croire, mais là... je sens qu'encore une fois, je ne peux qu'avoir le spleen le soir des résultats.

Nous sommes apparemment très nombreux dans votre situation. De désillusion en désillusion, à un mois et des poussières des fameux dimanches, la tentation est forte de s'en laver les mains.

Malheureusement, on ne s'en sort pas clean pour autant. Un scrutin est dénué de sentiments, ce n'est qu'une addition de chiffres. A deux candidats, sa logique mathématique est atroce : s'abstenir, ça revient exactement à voter d'une demi-voix pour son pire ennemi. J'allais dire, à mi-voix.

mais son égo écrasant m'est parfaitement insupportable, et même m'inquiète.

Eh bien, vous aurez à supporter l'ego terrifiant d'un Macron ou d'une Le Pen avec la politique ultralibérale qui va avec et qui plongera des millions de gens dans une plus grande misère.

On vote pour un programme, et celui de la FI est un travail commun et citoyen, le seul qui permet de changer cette monarchie parlementaire pour une démocratie participative, avec, entre autres, referendum révocatoire des élus s'ils ne respectent pas leurs promesses.

Alors, à vous de voir...

Je ne suis pas d'accord avec vous au sujet de l'abstention : c'est sur la participation des électeurs que s'appuie la légitimité du candidat élu. Si vous ne trouvez personne pour vous représenter, mais que vous allez voter quand même, vous vous tirez une balle dans le pied.

Je m'explique : en l'absence de prise en compte du vote blanc, ce qui est le cas actuellement, si vous votez blanc, ou si votez Y contre X, vous accordez une grande légitimité à celui qui sera élu, en lui offrant un beau taux de participation.

"La campagne a été un succès car il y a un fort taux de participation" : on a tous entendu ça. Donc, en votant blanc ou contre vos convictions, vous cautionnez ce fonctionnement. Donc la démocratie se porte bien. Donc vous ne vous accordez aucune possibilité de changement.

Si tous les décus (lucides ?) comme vous et moi nous abstenions de voter pour ceux/ce en qui/quoi nous ne croyons pas, il n'y aurait plus cette légitimité du scrutin pour le vainqueur. Le fonctionnement démocratique serait questionné, on parlerait de crise... On chercherait des solutions. Peut-être même qu'on en trouverait.

Peut-être que je rêve, mais j'aurai au moins pour moi de me dire que je ne participe pas à cette mascarade, et que je cherche d'autres solutions.

On vote pour un programme... la bonne blague ! Excusez mon sarcasme, mais allez donc expliquer ça aux électeurs de Hollande en 2012.

Non, on ne peut pas se contenter de voter pour un programme. Ils sont comme les promesses : il n'engagent que ceux qui les croient, et ce ne sont pas les exemples qui manquent. Il y a avant tout une histoire de personne, et donc une histoire de confiance : c'est ainsi que fonctionne notre République en 2017.

Soyons clair : si Mélenchon est élu et décide que finalement, la 5ème République c'est pas si mal, il n'y aura rien que vous puissiez y faire. On vote d'abord pour la confiance qu'on accorde à un candidat pour mener telle ou telle politique.

Si j'avais confiance en Mélenchon, croyez bien que je voterais pour lui. Mais son égo et l'autoritarisme de sa pensée m'en empêchent. Croyez bien que je le regrette.

Merci pour votre réponse.

Votre position était la mienne après le vote de 2002. Chirac, fort de son taux de 80% de votes exprimés, avait assez plastronné pour que je me jure de ne plus jamais "voter utile". Ma rancœur a décanté, et de ces exactement 82,21% reste aujourd'hui la vraie signification : la mesure objective du rejet de l'extrême-droite à cette époque. Je ne vous reprocherai pas de rêver, tant je sais cette faculté précieuse. Mais pour ma part, je ne me fais plus d'illusions dans le domaine des affaires publiques.

La pré-campagne que nous venons de connaître porte la marque de l'inédit et nul ne peut prédire ce qui va arriver. L'extrême-droite ne laissera pas facilement passer sa chance et il y a parmi eux des gens prêts à tout. Ceux qui jouent sur nos sentiments n'ont pas de sentiment.

Oui la pêche. Moi je vais partir sur ce week end ailleurs pour ne pas me martyriser à hésiter culpabiliser... je serai moin tres loin de mon lieu de vote, cest plus sûr. Je les maudis tous, y compris ceux qui continuent à jouer leur jeu.
Du tout. Si personne ne vote, le président na aucune légitimité et il sait que personne ne voulait de lui. Il faut être couillon pour penser les resultats sans tenir compter des abtentions signe d'un ras le bol
"Si personne ne vote, le président na aucune légitimité" Personne ne veut de Fillon chez LR, personne ne veut de Hamon au PS, ça ne le dérange pas plus que ça. Et de toute façon, tous les présidents sont toujours élus par défaut (avec moins de 30% des voix au premier tour en général). Votre raisonnement ne tient pas.

ALLONS-NOUS CONTINUER À NOUS DÉTRUIRE ET À OUVRIR TOUTES GRANDES LES PORTES À UNE DOMINATION DURABLE DE LA NOUVELLE BOURGEOISIE URBAINE ET MÉPRISANTE DES COUCHES POPULAIRES ?

La réponse est oui si rien ne change.

Et il ne sert de rien de nous accabler, commentateurs de MDP, qui nous entre-dévorons sans cesse malgré l'estime que nous nous portons.

J'irai samedi porter le témoignage que malgré Fillon, Le Pen et Macron le peuple de France en a vu d'autres et ne se laissera pas imposer un régime d'injustice, d'intolérance, de xénophobie et de tout pour les riches, tout pour les plus riches (j'emprunte une  phrase d'Ute Lemper).

Il ne faut accabler ni Hamon ni Mélenchon : ils sont tous deux héroïques de soutenir l'étendard rouge pas trop pâle du socialisme démocratique. Ils ne peuvent pas fusionner. Leurs projets sont trop distincts comme leur base de classe est différente et si différente des plus pauvres de notre société.

En tout cas, ils se bougent le cul, et Jean-Luc peut-être un peu plus...

Il ne faut pas dramatiser : nous ne sommes pas au 6 février 34, nous ne sommes pas au 13 mai 58 ni au 30 mai 68. Le fascisme n'est pas à notre porte. Ceux qui prétendent le contraire ne connaissent pas l'histoire et ses convulsions ou bien sont des provocateurs du régime.

Mais plus nous serons nombreux samedi :

- moins l'aventurière fasciste ne semera son message de haine et de division 

- moins la droite "modérée" essaiera de déstabiliser la République aux Législatives 

- moins l'aventurier Macron pourra conduire les classes moyennes au désastre néolibéral

- plus nous pourrons botter le cul de Hamon, de Mélenchon, d'Arnaut, de Poutou, et de toute la gauche anticapitaliste pour faire rimer enfin 2017 avec 1917. Ne désespérons pas, nous ne sommes qu'en mars !

Il se passe quoi samedi ? Parce que je dois amener les gamins au basket...

pour ton fils le basket est plus important, imagine que 9 coéquipiers compte sur lui

alain le taxi et fou de basket

ta revolution s'arrétera le vendredi soir car demain il ya week-end

alain le taxi

La nouvelle bourgeoisie urbaine qui meprise les classes populaires ? Ben c'est l'électorat de Hamon justement. Les bons bobos de la gauche Naturalia.

C'est évident. En revanche il ne lui vient pas à l'esprit d'aller récurer lui-même une centrale nucléaire avec son copain montebourg. Sa vie est trop précieuse pour ça, pour le pays. Préfèrent se pavaner en marinière vuitton.

mi too,et sa derniére incantation,a Melenchon, sur y a  trop d'immigrés ,et oui tatatata,où il montre le visage que je connais,nationalisme et etatisme.Brrrrr............

Ton PS c'est autodissolue, vous êtes juste les derniers naifs,ou gogos c'est selon

http://www.leparisien.fr/politique/le-soldat-le-drian-fait-defection-07-11-2016-6297282.php

En marche, braves hamonés!

Les gogos naïfs c'est plutôt vous amis, qui allez terminer couillonés mais heureux.Sourire

  • Nouveau
  • 17/03/2017 00:04
  • Par

https://www.legrandsoir.info/melenchon-censure-les-medias-font-la-campagne-de-macron-fillon-hamon-le-pen-jlm2017-les-chiffres.html

Rien à voir avec le "pouvoir" d'"achat" des "ménages" de ce crétin et de sa bande d'"intellectuels".

+1

Et que dire de Melenchon lorsqu'il se met à approuver l'intervention en Syrie,du cynique Poutine, sous prétexte qu'il allait nous débarrasser  de daesch, alors que le criminel Assad avait fait libérer exprès ces islamistes, au début de l'insurrection en Syrie.

Enfin un programme pour les poissons rouges.

Vous connaissez la plaisanterie : s'il faut 3mn à un cuisinier pour cuire un oeuf, combien mettront deux cuisiniers ?

Hamon multiplie les "experts" pour bâcler un programme de dernière minute. Crèdible ?

Comme relevé, il n'y a pas de cohérence et une addition de mesures ne fait pas un projet, encore moins un projet de rupture. On est toujours dans la gestion du capitalisme.

Pas pour moi. Je vote JLM. (On est encore dans la Vème).

De quoi vous plaignez vous votre journal soutien votre candidat que vous faut il de plus?

Faut pas déconner!

Faites nous un petit billet de blog au lieu de râler, non?

Avant hier, Hamon était le "candidat intelligent" de cette campagne, aujourd'hui, il est le "candidat du pouvoir d'achat".

En lisant médiapart, on en oublierait presque qu'il se présente avec l'étiquette et surtout les députés du parti qui a gouverné ces 5 dernières années.

Lorsque l'on fait un travail objectif de journaliste, il faut le dire, Hamon est candidat du PS et s'il est élu, il gouvernera avec les députés qui étaient pour la loi Macron, l'ANI, le CICE et la loi travail.

Hamon est contre le CETA mais lorsqu'il a du voté à l'AN, il s'est abstenu, rappelons le.

Plus jamais PS.

Peut être mais c'est hamon le candidat de médiapart nanannananère.....-)

Toujours cet improbable chiffre de 3% de déficit public duquel tout doit graviter. On voit mal quel type de relance de type keynésienne pourrait se faire dans ces conditions. Pas grand chose à dire d'autre, Hamon tente de redéfinir le PS sur une base de gauche et on lui souhaite bien du plaisir. J'apprécie cependant l'effort.

La conclusion de l'article est bonne, la campagne commence maintenant.

  • Nouveau
  • 17/03/2017 16:31
  • Par

tout fier d'avoir gagner la primaire face à Valls, Hamon a été vite rattrapé et devient par la force des choses celui qui doit syphoner et empecher mélenchon avec un programme bricolé en quelques jours par des pseudos experts genre Piketty. La réalité dépasse la fiction ...heureusement qu'il est là mélenchon pour mettre un peu de sérieux dans cette histoire.

Rien à voir avec toutes ces facéties politiciennes, je  voudrais dénoncer les vrais couipables, par exemple les magasins Leclerc auxquels on peut attribuer cette maxime " quand les masques collent à la peau, l'hypocrisie semble être de bonne fois" (Goncourt) avec leur commerce équitable et tout leur tintoin... Le vrai visage de l'exploitation c'est Leclerc. Quand vous devrez compter pour savoir si vous allez pouvoir manger, là je commencerai à me soucier de vos problèmes  et de savoir si Piketty est un pseudo-expert.

Deux articles sur la même page pour soutenir la candidature hamon, ils y vont fort sur médiapart, un peu de retenue tout de même, cela devient indécent voir vulgaire et comme demain il tient meeting on y aura encore droit jusqu'a la nausée.

D'ailleurs il me semble que l'actualité c'est la marche pour la 6° république non?Les lecteurs de médiapart doivent ils lirent le figaro pour être informé sur l'actualité politique du jour?

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Troublé aussi, je l'ai vu sur Youtube et j'ai senti quelque chose. Une série de portraits de personnes venant manifester aurait été interessant. Il y a quelque chose qui se passe, il faudrait voir l'ampleur et les limites, mais le succès d'idées comme la réappropriation du droit constitutionnel par les citoyens, au même titre que les Gentils Virus, les associations de démocratie directe et participatives qui fleurissent partout, les "utopies concrètes", les nouvelles formes de contestations et d'organisation citoyenne. J'ai même une idée de problématique (sans vouloir être pédant) : le paradoxe Mélenchon/participation. Dans le sens qu'il capte une grande partie de l'image du mouvement (ces détracteurs frileux parleraient de culte de la personnalité, je parlerais de personnification du mouvement). Ou autre le paradoxe, patriotisme/internationnalisme qui ne me gêne pas par ailleurs.

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Que Hamon soit le premier étage du vote Macron, ça se conçoit facilement: ils ont le même logiciel européiste (néolibéral & néo-sociétal)

Entre "l'écolo-gauchisme" (dixit Valls) affiché par Hamon et le "progressisme entrepreneurial" d'un Mc Ron, il n'y a jamais que des différences de degré ou des variations sur thème prêtes à satisfaire la clientèle demi-bourgeoise - diverse et variée comme on sait.

Bonjour,

Le ''gauchiste'' Arditi soutient Macron !!!!

Au secours;0)

 

Y"en a que pour du Hamon dans ces colonnes ! Il est 21 heures rien sur la marche pour la 6e des Insoumis. P'tetre demain ? A quoi ça sert d'etre en ligne? Les journaleux de Médiapart sont tous à la pêche ce dimanche ???

Ah oui Hamon crédité de 13 à 14 % . Hollande avait fait 28 % au 1er tour en 2012 ! Quel écrémage ... et c'est pas fini !

Pour une information digne de ce nom faut pas compter sur MDP, ils feront bien une page à minima demain vu que le JDD à déjà fait la sienne.Heureusement qu'il y a la presse de droite pour nous tenir informer sur le moment progressiste du jour. de gauche.En fait médiapart c'est comme le PS, c'est le syndrome de la droite complexée.

Normal. S'il n'y avait même que cela a Mdp on est de tres grands amis de la maire de Paris qui soutient Hamon. Donc ne pas compter sur autre chose que la grande indulgence de Mdp pour Hamon. On sait tout des costards de Fillon, rien sur les liens des Hamon avec Bernard Arnault ( Ni non plus sur le Quatar ce fabuleux pays des droits de l'homme)
Nous attendons de Hamon un geste fort : Un sac Vuitton a chaque électeur.
Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale