La République bananière des Hauts-de-Seine

Par , et

Dans 92 Connection (Nouveau Monde éditions), à paraître ce 19 avril, un ancien commandant de police et un ancien agent des impôts étalent au grand jour un tentaculaire système de corruption qui prospère depuis plusieurs décennies dans le département le plus riche de France. Mediapart publie cinq passages de l’ouvrage relatant quelques épisodes rocambolesques (et inconnus) de la lutte anti-corruption dans les Hauts-de-Seine.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Rarement un département aura fait couler autant d’encre sur son seul nom : les Hauts-de-Seine. Depuis des années, sociologues, journalistes ou historiens se penchent à intervalles réguliers sur les particularismes de ce puissant petit bout de terre de 176 km2, posé à l’ouest de Paris. Cette fois, ce sont deux anciens fonctionnaires de la police judiciaire et des impôts qui dissèquent de manière inédite ce département pas comme les autres. Pour cause : le plus riche de France, il est aussi, peut-être, le plus corrompu.