Elysée-presse: la désacralisation

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Disons-le tout net, ceux qui attendaient l’effondrement d’Emmanuel Macron devant les assauts du tandem Plenel-Bourdin auront été déçus. Macron a chancelé pendant une demi-heure puis repris la main, et n’a, au minimum, rien perdu dans cette confrontation.