Le président de Montpellier III en appelle à l'Etat

Par
Le président de l'université Paul-Valéry-Montpellier III, un des principaux foyers de la contestation étudiante, en a appelé lundi à la responsabilité de l'Etat pour rétablir l'ordre dans son établissement.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Le président de l'université Paul-Valéry-Montpellier III, un des principaux foyers de la contestation étudiante, en a appelé lundi à la responsabilité de l'Etat pour rétablir l'ordre dans son établissement.