Ayrault et Hollande, le couple exécutif cherche son équilibre

Par

Jean-Marc Ayrault vient de dévoiler son gouvernement. Mais le flou demeure encore sur l'équilibre des pouvoirs qui animera sa relation avec le président François Hollande. Un fil rouge devrait néanmoins accompagner l'action de Matignon : celui de l'exemplarité et de la rénovation de la vie politique.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« Le redressement de la France, dans la justice ». C’est en substance la seule orientation un peu vague que l’on pouvait retenir de la très courte intervention d’un Jean-Marc Ayrault tout juste devenu premier ministre, au terme de la passation de pouvoir avec François Fillon, ce mercredi matin à Matignon. Pour autant, une fois le premier gouvernement tout juste nommé, la nature du nouveau duo de l’exécutif reste encore indéterminée. Au journal télévisé de France-2 à 20 heures, Jean-Marc Ayrault en a esquissé les contours : « Le président fixe le cap et les priorités, et fait confiance au chef du gouvernement pour diriger le changement (…) et animer l’équipe gouvernementale. »