Des «gilets jaunes» s’essayent à la démocratie délibérative, pour sortir de la nasse

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Ils s’étaient promis de tenter le coup et ont réussi, avec beaucoup d’huile de coude, de petites fâcheries et à peine « 4 000 balles » en poche, comme le rappelle l’un des animateurs. Après avoir lancé une plateforme concurrente au grand débat (lire notre article ici), les « gilets jaunes » initiateurs du Vrai Débat organisent leurs premières assemblées, pour faire émerger des « propositions citoyennes de lois », élaborées de manière délibérative.