Sécurité : les citoyens en renfort de la police dans plusieurs pays européens

Par
Alors que Claude Guéant ouvre aux Français la réserve civile de la police, le Forum européen pour la sécurité urbaine (Efus) note une implication croissante des citoyens dans ces missions régaliennes. C'est une conséquence des restrictions budgétaires, mais pas seulement. Entretien avec Mark Burton-Page, chargé de mission à l'Efus.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Claude Guéant a annoncé le 11 septembre une baisse des effectifs «de l'ordre de 3000 policiers et gendarmes» pour 2012. Le ministre de l'intérieur compte de plus en plus sur les Français pour donner un coup de main aux forces de l'ordre. Grâce à la Loppsi 2 votée en mars 2011, le citoyen lambda de plus de 18 ans, au casier judiciaire vierge, peut désormais devenir réserviste de la police nationale.