Brigitte Barèges (UMP) et les écoles pour les «Montalbanais de souche»

Par

Contrainte d'inscrire à l'école des enfants de parents étrangers qu'elle avait refusés, la maire UMP de Montauban a dénoncé mardi cette décision, en affirmant que «les Montalbanais de souche ne veulent plus aller (dans ces écoles)», et en fustigeant « l'immigration massive ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« On arrive à des écoles où les Montalbanais de souche ne veulent plus aller, parce qu'ils se trouvent confrontés à ces difficultés. » Mardi, lors de sa conférence de presse de rentrée, la maire UMP de Montauban (Tarn-et-Garonne) a fustigé les « inscriptions d'office de l'Inspection académique » d'enfants de parents étrangers, et énuméré des « difficultés »