Castaner défend Macron de tout mépris à l'égard des chômeurs

Par
Le délégué général de La République en marche, Christophe Castaner, a défendu dimanche les propos "sans langue de bois" tenus la veille par Emmanuel Macron à un jeune sans emploi, assurant qu'ils ne relevaient d'aucun mépris.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Le délégué général de La République en marche, Christophe Castaner, a défendu dimanche les propos "sans langue de bois" tenus la veille par Emmanuel Macron à un jeune sans emploi, assurant qu'ils ne relevaient d'aucun mépris.