Migrants: le «modèle» de Grande-Synthe en sursis après l'évacuation d'un campement

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

À l’aube ce mardi 17 septembre, quelque 800 migrants abrités dans le gymnase du Moulin, à Grande-Synthe et dans ses tentes alentour, se sont réveillés cernés par les forces de l’ordre. CRS, policiers, gendarmes ont commencé à encercler les lieux au cœur de la ville côtière du Nord entre 6 heures et 7 heures.