Enquête sur le travail le dimanche, cette obsession présidentielle

Par

Un sondage, deux ministres dans un centre commercial, un député qui encourage à faire du «lobbying» et un Nicolas Sarkozy qui a fait du travail dominical une croisade personnelle... Le bulldozer est lancé. Lire aussi:

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Soudain, le 12 octobre, alors que les dirigeants des 15 pays membres de la zone euro étaient en train d’élaborer à l’Elysée un colossal plan de sauvegarde du secteur bancaire, le travail du dimanche est devenu une priorité nationale.