Homme ou femme, le sexe du candidat ne ferait plus débat

Par

Les électeurs de gauche se disent indifférents au sexe des candidats. Beaucoup d'entre eux expliquent même être agacés par le fait que Martine Aubry se soit directement adressée aux femmes lors du débat mercredi soir. Reportage au Mans.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le Mans, de notre envoyé spécial