Interpellations dans l'affaire du viol diffusé sur les réseaux sociaux

Par
Quatre personnes ont été interpellées et placés en garde à vue mardi dans le cadre de l’enquête sur le viol d’une femme de 19 ans filmé et diffusé sur les réseaux sociaux à Toulouse, a-t-on appris mardi auprès du parquet de Toulouse.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

TOULOUSE (Reuters) - Quatre personnes ont été interpellées et placés en garde à vue mardi dans le cadre de l’enquête sur le viol d’une femme de 19 ans filmé et diffusé sur les réseaux sociaux à Toulouse, a-t-on appris mardi auprès du parquet de Toulouse.