Vers un intérim à la tête de La République en marche

Par
La République en marche (LaRem) mettra en place d'ici la fin de la semaine un système d'intérim après le départ annoncé de son délégué général Christophe Castaner au ministère de l'Intérieur, a-t-on appris mardi auprès du premier parti de France.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - La République en marche (LaRem) mettra en place d'ici la fin de la semaine un système d'intérim après le départ annoncé de son délégué général Christophe Castaner au ministère de l'Intérieur, a-t-on appris mardi auprès du premier parti de France.