Socialistes et écologistes inventent «l'accord» qui acte les désaccords

Par

Prenant acte de leurs divergences, le PS et EELV ont bouclé au forceps un accord. 30 pages, qui ne prévoient pas de participation au gouvernement mais s'accompagne d'un accord électoral pour les législatives assurant jusqu'à une trentaine de députés aux écolos.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

«On a sauvé l'honneur des uns et des autres.» Pour Manuel Flam, négociateur de François Hollande, l'accord programmatique conclu au terme de longs mois de discussions entre le PS et Europe-Ecologie/Les Verts (EELV) est «bon sur le fond, sur tous les sujets ne concernant pas Flamanville».