Surveillance du Net : le dispositif de contrôle «n’est pas satisfaisant»

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Moins de six mois après sa nomination, le nouveau président de la Commission nationale de contrôle des interceptions de sécurité (CNCIS) Jean-Marie Delarue a dressé, jeudi 13 novembre, un état des lieux particulièrement inquiétant du dispositif de contrôle des écoutes dites « administratives ».