Le délit de consultation de sites terroristes à nouveau retoqué

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le Conseil constitutionnel a adressé, vendredi 15 décembre, un nouveau camouflet au législateur en retoquant pour la deuxième fois l’article du code pénal réprimant le délit de consultation habituelle de site terroriste.