«Charte» des imams: un programme très politique dicté de l’Intérieur

Par Lou Syrah

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Interdiction d’utiliser l’expression « islamophobie d’État », interdiction de tenir des propos politiques dans un lieu de culte, etc. Ce devait être une « charte des valeurs » pour encadrer la profession d’imam, c’est devenu un guide de prêt-à-penser à destination de tous les musulmans de France, d’après une version toute récente consultée par Mediapart.