Six mois après Nice: lettre ouverte d’une victime aux candidats terroristes

Par

Six mois après l'attentat de Nice, Hanane Charrihi, fille d'une victime, publie Ma mère patrie. Sur le site de L'Obs, elle lit un extrait de son livre, qui dénonce les amalgames.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Six mois après l'attentat de Nice, Hanane Charrihi, fille de la première victime du terroriste et de son camion fou, revient sur son histoire dans un livre à paraître le 19 janvier (aux éditions de La Martinière), coécrit avec Elena Brunet, journaliste à L'Obs, et titré Ma mère patrie.