«L’esprit du 11-Janvier», vraiment ?

Par

Le recours au 49-3 est le symbole politique de l’autoritarisme des faibles. Depuis les attentats de Paris, le pouvoir veut croire en « un esprit du 11-Janvier ». Il s'agit d'une fuite en avant solitaire, dans laquelle l'état de « guerre contre le terrorisme » permet de faire taire toute interrogation.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Il est le symbole politique de l’autoritarisme des faibles. Le recours à l’article 49-3 est de ces armes constitutionnelles qui n’existent dans aucune autre démocratie parlementaire. Mais il est une arme à double tranchant. S’il permet de balayer d’un coup la délibération parlementaire pour passer en force, il constitue également le redoutable aveu que le gouvernement qui l’utilise ne dispose plus de majorité parlementaire, donc n’a plus de majorité politique.