Présidentielle 1995: un nouveau million suspect pour Balladur

Par et

Les développements de l'enquête dans le volet financier de l'affaire Karachi placent l'ancien premier ministre Edouard Balladur dans une posture judiciaire de plus en plus délicate s'agissant du financement de sa campagne présidentielle de 1995. Où de nouveaux versements apparaissent... Révélations.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les derniers développements de l'enquête des juges Renaud Van Ruymbeke et Roger Le Loire dans le volet financier de l'affaire Karachi placent l'ancien premier ministre Edouard Balladur dans une posture judiciaire de plus en plus délicate s'agissant du financement de sa campagne présidentielle de 1995, selon des documents et témoignages recueillis par Mediapart.