Une nouvelle affaire éclabousse le cardinal Barbarin

En 2013, l'évêque de Lyon a promu doyen, en charge de six paroisses, un prêtre condamné en 2007 pour des agressions sexuelles.

Cet article est en accès libre. L’information nous protège ! Je m’abonne

Le cardinal Philippe Barbarin a promu, en 2013, doyen du doyenné du Sud-Ouest lyonnais un prêtre condamné en 2007 pour des agressions sexuelles, rapporte jeudi 17 mars Le Parisien.

Le père Bruno Houppert avait écopé de 18 mois de prison avec sursis et de trois ans de mise à l’épreuve pour des agressions sexuelles commises sur quatre candidats au séminaire accueillis au foyer Saint-Pierre à Rodez dont il était responsable. Les victimes étaient âgées de 20 à 32 ans au moment des faits.

En 2008, le prêtre rejoint la communauté de Lyon où il est nommé vicaire puis curé. En 2013, le cardinal Barbarin le nomme doyen, en charge de six paroisses. Cette promotion, précise le Parisien« nécessite l'instruction d'un dossier et, selon le droit canon, le “jugement prudent” de l'évêque qui le choisit ».

De son côté, le porte-parole des évêques de France a contesté le fait que cette nomination soit une promotion. Il reconnaît cependant que Bruno Houppert « a aujourd'hui des responsabilités de formation dans le diocèse de Lyon ».

À lire sur le site du Parisien.

Pas de mobilisation sans confiance
Pas de confiance sans vérité
Soutenez-nous