Enseignement à distance: des déconvenues pour familles et enseignants

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

«Je vais devoir avoir quatre bras pendant toute cette période de confinement », prophétise Imen. Responsable projet et relation clients dans une PME en région parisienne, elle est mère de deux enfants, âgés de 11 et 3 ans. Comme tous les parents, depuis l’annonce de la fermeture des écoles, elle a dû les garder à domicile dès lundi 16 mars. Son conjoint gère une dizaine d’agences d’assurance et autant de personnes. N’étant pas encore au chômage technique, il continue de travailler jusqu’à nouvel ordre.