La France exige un accès immédiat de l'OIAC en Syrie

Par
La France a exhorté mardi la Syrie et la Russie à accorder à l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) un "accès complet, immédiat et sans entrave" pour son enquête sur l'attaque chimique présumée du 7 avril à Douma.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - La France a exhorté mardi la Syrie et la Russie à accorder à l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) un "accès complet, immédiat et sans entrave" pour son enquête sur l'attaque chimique présumée du 7 avril à Douma.