«À l’air libre»: un revenu de base pour tous, la taxation des riches, le virus instrumentalisé par Erdogan

Par
Cet article est en accès libre. L’information nous protège ! Je m’abonne

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

 

Quand ils auront réussit à "fabriquer" un revenu de base pour sortir de la "crise" , ils auront gagné car ils seront arrivé à se faire passer pour les sauveurs des crises qu'ils nous créent !

Quand auront nous à nouveau des politiciens et une économie et une souveraineté nationale dans ce foutu pays ?

nous n'avons que des fusibles qu'ils ont le culot d'appeler POLITICIENS de ce qu'ils ont le culot d'appeler ECONOMIE

La politique doit englober l'économie (mais une réelle économie pas ce que l'on nous vend comme tel) pour qu'une nation ait sa souveraineté donc son indépendance , ce qui n'est plus le cas depuis POMPIDOU (ex Rothschild comme Macron ) où tout a été construit à l'inverse en bernant continuellement le peuple ! 

Depuis c'est leur pseudo "économie" qui englobe la politique donc qui dirige ?

Très dur à admettre que l'on a été berné pendant des décennies voir toute sa vie ... impossible pour certain ... Et pourtant si vous voulez changer quelque chose à vos situations , c'est par là qu'il faut commencer : AVOIR LE COURAGE D'ADMETTRE CELA ! Comment penser construire autre chose sinon ?

Vous voulez changer le monde ? Commencez par vous changer vous même .

C'est la seule "Recette Miracle" qui existe pour cela.

Bien sur qu'il faut re-politiser la masse du peuple mais il faut avant tout RE - POLITISER ce que l'on appelle POLITICIENS , pour que l'on puisse à nouveau parler de CITOYENS !

 

et ce n'est pas lui qui me contredira , en tout cas je suppose ... 

LE CAPITALISME VA DISPARAÎTRE, IL FAUT REPENSER L'ÉCONOMIE - ALAIN DENEAULT © Le Média

 

GAUCHE, DROITE , CENTRE, EXTRÊMES on connait ...

escalierombre-labonne-redim

Et la "FUMEUSE" théorie du ruissellement" aussi ...

 

artbite-a317-mc-escher-waterfall-m-21c92

Mais bon , si vous ne voulez que vous contenter de réclamer , alors c'est par là ...

 

st-small-845x845-pad-1000x1000-f8f8f8-u9

 

 

Très sympa, comme toujours!

Pour rebondir sur la chronique d'Usul et Cotentin, Les confinautes, qui traitait cette fois du cannabis et notamment de ceux qui ont du mal à arrêter de fumer..

Cette citation de Mark Twain:

 

"Arrêter de fumer, c'est facile: je l'ai fait plus de mille fois!"

 

le "truc" : ne jamais fumer entre deux clopes.

wink

Le format choisi est une plaie, sur téléphone mobile à part couper le son on ne peut rien faire, sur desktop, aucun chapitre, son très très mauvais, etc. Votre émission partant d'un bon sentiment je n'en doute pas est ...useless ou au pire anxiogène !  (P.S.: j'ai pas signé pour ça ! )

Personnellement, je survis avec 600€ par mois sans aucune (absolument aucune) possibilité d'amélioration, l'idée d'un revenu de base serait alléchante, mais une fois fixée celle-ci entraînerai indubitablement une mise à niveau des prix à la consommation, charges et taxes. Et cependant, depuis 30 ans la France s’échine à voter pour des banquiers .... 

  • Nouveau
  • 17/04/2020 20:43
  • Par
Je prends autant de plaisir à lire les articles, qui nous permettent de comprendre dans quelle société archi pourrie nous évoluons, qu'à lire les commentaires des abonnés. Je me dis alors que nous sommes quelques révoltés ici bas et que cela pourrait faire boule de neige. J'ai autant espoir à ce que notre avenir soit différent que j'ai de rancœur à me dire que demain, rien ne changera. Et pourtant, il me semble qu'un très gros coup de balai(pour ne pas dire autre chose, serait nécessaire au dessus de nous....

Revenu de base SOUS CONDITIONS + Montrer patte blanche + Technologies de contrôle

= ASSERVISSEMENT DÉFINITIF

Solution alternative : reprise de contrôle des banques centrales, banques au service de l’intérêt général, contrôle collectif de la monnaie émise, retour vers des productions utiles.

En gros, une société adulte, pas une société d'esclaves au revenu de base.

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.
  • Nouveau
  • 17/04/2020 23:52
  • Par
Faudrait inviter des gens qui ont du gros fric et qui ont réellement le pouvoir de changer les choses à cette émission. Ce serait interessant de voir ce qu’ils en pensent du revenu universel ou de base

A propos du revenu de base... puisque nombre d'entre nous ont trop de temps devant eux... Profitez-en.

Un tout autre concept ! Bien plus profond...

Bernard Friot "La conférence gesticulée" © Réseau Salariat

wink

Je me demandais si le nom de B. Friot allait apparaître sur ce fil de commentaires. Taxer les riches, revenu de base : autant de revendication de perdants, quand il s'agirait d'arracher à la bourgeoisie la maîtrise de la valeur, c'est à dire la maîtrise sur le travail, car seul le travail vivant crée la valeur.

En tous cas merci d'avoir sauvé l'honneur en publiant cette magnifique vidéo ! 

Et dans l'urgence...

Samuel Churin : " Il faut arrêter avec cette politique de l'emploi à tout prix " © Regards

CE SERAIT BIEN DE FAIRE TEMOIGNER LES GILETS NOIRS (cf foyers de travailleurs explosifs)

L’économie est morte. Pourquoi faire l’autruche ? Les revenus vont chuter. Les prix aussi. Ne réglez plus vos factures. Jouissez du temps de vie en attendant les procédures judiciaires dans 2 ans. Le juge vous accordera des délais et des ristournes. Nous serons des centaines de milliers à vivre cela. Rien de grave.

la sphère islamo gauchiste piquée par le virus.....open bar pour tout le monde!! Marrant

  • Nouveau
  • 18/04/2020 13:59
  • Par
Pourquoi est-ce que personne n'evoque le fait qu'un éventuel revenu universel conduira inévitablement à une augmentation des prix des biens de consommation ? Chacun sait que les prix sont établis en fonction de ce que le public est censé pouvoir payer. N'oublions pas que nous payons actuellement notre baguette de pain 1,10€ (l'équivalent de 6 francs), alors qu'elle valait a la fin des années 90 moins de 2 francs ( 0,30€). Au fond, de ce point de vue, le revenu universel ne pourrait-il pas être considéré comme une mesure cyniquement néolibérale, permettant d'augmenter a moyenne échéance les marges des distributeurs ? Sans contrôle étatique des prix, cette idée me semble fortement sujette a controverse

Le Revenu de base laisse la maîtrise de la valeur économique à la bourgeoisie capitaliste. Loin d'être révolutionnaire, c'est ce que la bourgeoisie va nous proposer, pour sauver sa peau. 

C'est le Salaire à vie conjugué à la propriété d'usage de leur entreprise par les travailleurs qui est révolutionnaire, car il supprime les piliers du capitalisme que sont la propriété lucrative, le marché du travail et le financement de l'investissement par le crédit. Et accessoirement, le problème que vous évoquez du prix de la baguette.

Voir la vidéo de B. Friot proposée ci-dessus

 

c'est ce que j'essayais d'expliquer plus haut ...

Friot c'est censé !

wink

"Pourquoi est-ce que personne n'évoque le fait qu'un éventuel revenu universel conduira inévitablement à une augmentation des prix des biens de consommation ?" Personne, vraiment ? 

 

 

 

 

 « La sécurité sociale est la garantie donnée à chacun qu’en toutes circonstances il disposera des moyens nécessaires pour assurer sa subsistance et celle de sa famille dans des conditions décentes. Trouvant sa justification dans un souci élémentaire de justice sociale, elle répond à la préoccupation de débarrasser les travailleurs de l’incertitude du lendemain, de cette incertitude constante qui crée chez eux un sentiment d’infériorité et qui est la base réelle et profonde de la distinction des classes entre les possédants sûrs d’eux-mêmes et de leur avenir et les travailleurs sur qui pèse, à tout moment, la menace de la misère (…) Envisagée sous cet angle, la sécurité sociale appelle l’aménagement d’une vaste organisation nationale d’entraide obligatoire qui ne peut atteindre sa pleine efficacité que si elle présente un caractère de très grande généralité à la fois quant aux personnes qu’elle englobe et quant aux risques qu’elle couvre. Le but final à atteindre est la réalisation d’un plan qui couvre l’ensemble de la population du pays contre l’ensemble des facteurs d’insécurité ; un tel résultat ne s’obtiendra qu’au prix de longues années d’efforts persévérants, mais ce qu’il est possible de faire aujourd’hui, c’est d’organiser le cadre dans lequel se réalisera progressivement ce plan. »

Cet extrait de l’exposé des motifs de l’ordonnance du 4 octobre 1945 invite l’ensemble des forces sociales à ne peut plus être seulement force de dénonciation. Il faut à nouveau être force de propositions sans attendre une hypothétique révolution, pour se réapproprier ce qui doit nous être le plus cher: l’exercice d’un droit à une vie digne en toute circonstance avec une allocation universelle d'existence supérieure au seuil de pauvreté, financée par la socialisation d'une part des revenus d'activité, du patrimoine et de la rémunération du capital.

https://guyvaletteparis.wordpress.com/2020/02/06/pour-affronter-linsecurite-economique-de-ce-xxi-eme-siecle-refondons-notre-securite-sociale/

 

    • 18/04/2020 15:09

 

  • QUAND LE COUPLE BALKANY  RECLAME UN POSTE DANS UNE SOCIETE D' ECONOMIE MIXTE DE LA VILLE DE LEVALLOIS EMARGEANT  DE 7 000 A 8 000 EUROS PAR MOIS

Municipales : Isabelle et Patrick Balkany lâchent leur candidate à Levallois-Perret

A la place d'Agnès Pottier-Dumas, les époux Balkany ont décidé de soutenir Klaudia Lafont, l'actuelle adjointe au maire. 

Agnès Pottier-Dumas était arrivée en tête du premier tour des municipales le 15 mars, avec plus de 34% des suffrages. Soutenue par l'ancien maire et sa première adjointe, elle a travaillé dix ans aux côtés de Patrick Balkany, comme attachée parlementaire et directrice de cabinet. Numéro 2 de sa liste, David-Xavier Weiss, proche d'Isabelle, a été l'un de ses plus fidèles adjoints. 

"La préoccupation du moment est ailleurs"

"Ça n'a rien de personnel, Agnès est une femme très bien mais nous constatons que sa campagne n'a pas pris auprès des Levalloisiens", assure auprès de l'AFP Isabelle Balkany. "Nous pensons qu'une candidature de Klaudia Lafont [actuelle adjointe au maire et cinquième sur la liste d'Agnès Pottier-Dumas] peut fonctionner car c'est une femme de terrain, très appréciée", poursuit-elle. Et d'ajouter qu'elle et son époux, bannis de la vie politique, ne font "que des constats, rien de plus".

LES INCORRUPTIBLES TIRENT SANS SOMMATION...

 

Dans le " Canard " de ce mercredi : la cause de ce revirement : les Ténardiers demandaient un poste dans une Société d'économie mixte de la ville, afin de gagner les 7000 à 8000 euros nets d’impôts qu'ils leur faut par mois pour vivre ! Et comme leur ancienne directrice de cabinet n'a pas voulu, ils tirent !

SOURCE FRANCE INFO - AFP / 12.04.2020

Ils n'arrêteront pas si nous ne mettons pas un terme.

  • Nouveau
  • 19/04/2020 08:16
  • Par

"contrat social" kézako ?

Bonjour, super épisode, très riche en informations comme d'habitude. Je me demande si vous pouvez parler un peu aussi de ce qui ce passe dans d'autres pays tel que l'Égypte, Syrie, Yémen, arabie saoudite et pleins d'autres pays en matières d'emprisonnement des journalistes, politiciens, personnalités publiqueset qui sont des oppsants de ces régimes autoritaires où est-ce que vous pouvez parler des taux affreux de pauvreté dans l'ensemble de la population, l'abscence très remarquable et étonnante des vrais systèmes révolutionnaires éducatifs, sanitaires où encore tous ce qui est peut être en lien avec les nouveautés hi-tech les recherches scientifiques et le développement durable parce que j'ai des doutes que ça vous intéresse seulement ce qui ce passe en Turquie. Merci
Pas de mobilisation sans confiance
Pas de confiance sans vérité
Soutenez-nous