Enquête sur cette jeune génération FN qui veut le pouvoir

Par

Ils ont entre 20 et 45 ans, sont candidats aux législatives et se sont vu offrir par Marine Le Pen des responsabilités qu’ils n’auraient pu espérer dans aucun autre parti. La différence avec leurs aînés ? Eux veulent le pouvoir. Mais toujours avec le même programme. Portrait de cette jeune garde frontiste qui se veut « dédiabolisée ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Ils ont moins de 45 ans, trustent l'organigramme du Front national et sont candidats aux législatives. Ils se sont vu offrir par Marine Le Pen des responsabilités et une médiatisation qu’ils n’auraient pu espérer dans aucun autre parti. La différence avec leurs aînés ? Ils veulent le pouvoir. Mais toujours avec le même programme.