Karachi : le financement occulte de la campagne de Balladur confirmé

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le juge Renaud Van Ruymbeke, en charge de l’enquête sur le volet financier de l’affaire Karachi, aurait obtenu la preuve que des commissions versées à des intermédiaires en marge de contrats d’armement auraient en fait servi à financer illégalement la campagne présidentielle d’Edouard Balladur de 1995.