De vieux routiers de la vie politique, mais seulement quatre anciens ministres, une composition paritaire où les femmes n'occupent pas les postes les plus importants, une moyenne d'âge de 54 ans (avec seulement trois ministres plus jeunes que le président Macron)… La montagne de renouvellement promise a finalement accouché d'une souris. Passage en revue d'un gouvernement resserré (en attendant la nomination de futurs secrétaires d'État) et restreint politiquement (pour lire le portrait de Nicolas Hulot, ministre de la transition écologique et solidaire, c'est ici).