Argent évaporé: une enquête judiciaire affole la FCPE

Par Antoine Champagne et Jacques Duplessy

Alors que s'ouvre samedi le congrès annuel de la FCPE, la numéro deux de la principale fédération des parents d'élèves, et possiblement prochaine présidente, est mise en cause dans une enquête judiciaire pour abus de confiance en Essonne. La direction nationale essaie d'enterrer l’affaire. L’opposition interne s’estime bâillonnée. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La principale fédération des parents d’élèves, la FCPE, est en état d’alerte maximale. Mais bien peu de parents le savent. Alors que se tient ce week-end la 72e assemblée annuelle de l’association, Carla Dugault, numéro deux au niveau national et possiblement prochaine présidente, qui n'a pas donné suite à nos sollicitations, fait l’objet d’une plainte déposée en janvier pour abus de confiance et complicité, au titre des responsabilités qu’elle a exercées comme présidente locale dans l’Essonne.