L'échec de Bayrou achève de désintégrer le MoDem

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Dans l’intimité de sa défaite, à Bordères, François Bayrou se répétera-t-il cette phrase d’Henri IV qu’il a si souvent citée pour bâtir sa légende, prophétiser son destin ? « Ce qui doit arriver ne peut pas manquer » (« Lo que ha de ser no puede faltar »), devise qui orne le portail du château de Coarraze, où a grandi Henri IV. Elle prend en ce dimanche 17 juin une curieuse signification.