Un droit de réponse d'Yves Jégo

Par

Le député et maire Yves Jégo, qui n'avait pas souhaité répondre à nos questions, a préféré nous envoyer un droit de réponse après la parution de l'article « Violences sexuelles : le policier harcèle, le député-maire couvre ». Nous le publions ainsi que notre propre réponse à son argumentation.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

A la suite de la parution de notre article « Violences sexuelles : le policier harcèle, le député-maire couvre », Yves Jego nous a adressé un droit de réponse que nous publions ci-dessous, suivi de nos explications.