Dans l’hémicycle et en dehors, les Insoumis construisent leur opposition

Par et

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« À l’Assemblée nationale et au-dehors, on apparaît comme le groupe d’opposition offensif. Voilà le bilan pour l’instant, et il est bon. » Clémentine Autain, députée insoumise de Seine-Saint-Denis, ne boude pas son plaisir. Outre les bonnes prestations des députés de son groupe dans l’hémicycle, l’appel à des rassemblements en France, mercredi 12 juillet, a aussi été un relatif succès. À Paris, 2 000 personnes environ ont répondu à l’appel place de la République, ils sont plusieurs centaines à Toulouse, de même qu’à Montpellier ou encore à Lille.