Le chef de l'Etat autorisé à assister au débat au Congrès

Par
L'Assemblée nationale a ouvert dans la nuit de lundi à mardi, par le biais d'amendements au projet de révision de la Constitution, la possibilité pour le président de la République d'assister au débat après son discours devant le Congrès.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - L'Assemblée nationale a ouvert dans la nuit de lundi à mardi, par le biais d'amendements au projet de révision de la Constitution, la possibilité pour le président de la République d'assister au débat après son discours devant le Congrès.