Accusé à tort de radicalisation, Sofiane T. obtient en justice d’intégrer les Impôts

Par Lisa Castelly (MarsActu)
Cet article est en accès libre. L’information nous protège ! Je m’abonne

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

  • Nouveau
  • 18/07/2020 06:38
  • Par
Un peu de rigueur dans le rédaction des articles, ça ne ferait pas de mal. Un agent administratif des impôts ça n'existe plus depuis 2008, date de création de la direction générale des Finances publiques. Quant au mystérieux "ministère des Finances publiques", il n'existe pas et n'a jamais existé. Travail journalistique de base...

Et alors, ces légères imprécisions n'empèchent pas de comprendre l'article. Vous devez avoir l'oreille très sensible, la raison ailleurs.

"des notes anonymes"... cela rappelle une "certaine époque"....

Et qui était ministre de l'intérieur en mai 2020 ? Un certain castagneur qui va sans doute succéder à legendre idéal à la tête du groupe lrem à l'Assemblée Nationale.

Bercy vient de se prendre une belle raclée.

Affaire vraiment débile, imaginons qu'il y ait un peu de vérité derrière cette note, cette personne serait sans aucun danger au impôt ! C'est bizarre ça me rappelle un peu un ministre de l'intérieur et l'argument de la presemption d'innocent, qui ne semble pas s'appliquer dans ce cas.
Pas de mobilisation sans confiance
Pas de confiance sans vérité
Soutenez-nous