Cinq ans après la mort d’Adama Traoré, une nouvelle marche pour réclamer « justice »  

Par

Un millier de personnes ont défilé samedi, à l’appel du collectif « Vérité pour Adama », afin de rendre hommage au jeune homme tué en 2016 à la suite de son interpellation par des gendarmes. Et pour dénoncer, derrière Assa Traoré, « un déni de justice ».  

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

«Pas de justice, pas de paix ! » Ce samedi 17 juillet, les rues désertes de Beaumont-sur-Oise sont prises d’assaut par le cortège du « Comité Adama ». Dans cette commune du Val-d’Oise, un millier de personnes sont venues défiler pour demander « vérité et justice » pour Adama Traoré, jeune homme décédé en juillet 2016 après avoir été interpellé par des gendarmes de la ville, érigé depuis en symbole des violences policières.