Ecole : pourquoi Peillon va devoir trancher

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Ambiance de conclave à l'éducation nationale ! Après les préparations, après les discussions, les concertations, les débuts de vraies ou officieuses négociations, voici le ministre Vincent Peillon contraint de se dévoiler et de trancher. Le projet de loi de programmation et d'orientation, pour ce qui est annoncé comme un grand projet de « refondation » de l'éducation nationale sera connu dans une quinzaine de jours et présenté en conseil des ministres au plus tard le 19 décembre. Finis les discours, des décisions sont attendues.