Gens du voyage : la France condamnée par la CEDH

Par

Des gens du voyage, soutenus par l'association ATD Quart Monde, viennent d'obtenir la condamnation de la France pour violation du droit au respect de « la vie privée et familiale, du domicile et de la correspondance ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) a condamné, jeudi 17 octobre, la France pour avoir prononcé en 2004, sans nécessité apparente, l'expulsion d'un campement de gens du voyage et sans leur proposer de solutions satisfaisantes de relogement.