Attentat de Conflans-Sainte-Honorine: le terroriste affichait sa radicalisation sur les réseaux sociaux

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Sur Twitter, le compte @Tchetchene_270 – fermé depuis – diffuse à 16 h 55 ce vendredi une photo d’une tête décapitée sur le bitume d’une chaussée à proximité d’un trottoir. Une image horrible assortie de ce commentaire : « De Abdullah, le serviteur d’Allah, à Marcon [sic], le dirigeant des infidèles, j’ai exécuté un de tes chiens de l’enfer qui a osé rabaisser Muhammad, calme ses semblables avant qu’on ne vous inflige un dur châtiment... »