Cinquième République: des Macron plein les tiroirs

Par

Emmanuel Macron est candidat à la présidence de la République depuis mercredi, mais on le savait depuis longtemps. Un candidat nouveau qui se présente comme inédit, mais dont le profil revient à toutes les présidentielles, depuis plus de cinquante ans…

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Pour un peu, après la victoire de Donald Trump, la candidature d’Emmanuel Macron donnerait des gages aux complotistes dénonçant les égarements du « parti de la presse » ! Si l’on parcourt les journaux, si l’on se branche sur les radios, les télévisions ou Internet, ce « surgissement » ne serait pas un épisode de la campagne présidentielle mais un séisme de force dix. Huit sujets en ouverture du journal de France 2 mardi, veille de sa déclaration, invité dans le même journal le lendemain, ouverture sur toutes les chaînes, directs, éditions spéciales, multi-couvertures de tous les magazines depuis des semaines, débats, tribunes… l'illustration ci-dessous, réalisée le 13 juillet dernier par le site Acrimed, prouve que le phénomène ne date pas d'hier.