Taubira: «L'indemnisation des victimes des attentats pourrait atteindre 300 millions d'euros»

Par

La ministre de la justice dévoile les mesures d'aide aux personnes touchées par les attentats du 13 novembre.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’indemnisation des victimes des attentats de Paris et Saint-Denis du 13 novembre « pourrait atteindre au total 300 millions d’euros », annonce jeudi 17 décembre la ministre de la justice, Christiane Taubira. Le Fonds de garantie des victimes des actes de terrorisme et d’autres infractions (FGTI) « a déjà octroyé 6,7 millions d’euros aux familles de victimes décédées ainsi que 771 000 euros de frais de déplacements ou de séjour aux proches, aux blessés et à leurs familles », précise la garde des Sceaux.