Pécresse reste à LR pour s'opposer à Wauquiez

Par
Valérie Pécresse a refusé la présidence du Conseil national des Républicains (LR) que lui offrait le nouveau président du principal parti de droite, Laurent Wauquiez, mais elle reste à LR pour "peser et convaincre", explique-t-elle dans une interview au Journal du Dimanche.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Valérie Pécresse a refusé la présidence du Conseil national des Républicains (LR) que lui offrait le nouveau président du principal parti de droite, Laurent Wauquiez, mais elle reste à LR pour "peser et convaincre", explique-t-elle dans une interview au Journal du Dimanche.