Grenades contre «gilets jaunes»: Castaner visé par une plainte

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Sur une vidéo des incidents du 8 décembre à Bordeaux, on le voit surgir d’une rue en flammes, portant son bras ensanglanté. Une scène de guerre, en fin de manifestation des gilets jaunes, place Pey-Berland. Antoine Boudinet, un étudiant de 26 ans, vient d’avoir la main arrachée par une grenade GLI-F4 lancée par des CRS. Il a depuis été amputé de la main droite.