Un maire de Seine-et-Marne mis en examen pour corruption

Par et

Mis en examen à l'issue de sa garde à vue, le maire (LR) d'Ozoir-la-Ferrière fait partie des élus d'Île-de-France soupçonnés d'avoir été corrompus par le promoteur Antonio De Sousa. M. Oneto aurait bénéficié d’un virement de 500 000 euros pour s’acheter une villa.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le promoteur Antonio De Sousa est soupçonné d’avoir corrompu le préfet sarkozyste Alain Gardère ainsi que plusieurs maires (LR) de la région parisienne, dont deux conseillers départementaux de Seine-et-Marne. Jean-François Oneto, le maire copéiste d’Ozoir-la-Ferrière (Seine-et-Marne), a été placé en garde à vue ce 18 janvier, annonce l'AFP. Il aurait bénéficié d’un virement de 500 000 euros pour s’acheter une villa en Corse, comme l'avait révélé Mediapart en juillet dernier.