Dopage: Les syndicats de sportifs français déboutés à Strasbourg

Par
La Cour européenne des droits de l’homme a débouté jeudi la Fédération des syndicats de sportifs français qui dénonçait le caractère intrusif de l’obligation faite à certains d’entre eux d’être "localisables" une heure par jour à leur domicile en vue d’un éventuel contrôle antidopage.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

STRASBOURG (Reuters) - La Cour européenne des droits de l’homme a débouté jeudi la Fédération des syndicats de sportifs français qui dénonçait le caractère intrusif de l’obligation faite à certains d’entre eux d’être "localisables" une heure par jour à leur domicile en vue d’un éventuel contrôle antidopage.