Ile-de-France: soupçon de favoritisme dans l’attribution d’un marché de construction de lycées

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Argument de campagne de Valérie Pécresse, la rénovation des lycées d’Île-de-France pourrait bien devenir le nouveau caillou dans la chaussure de la présidente de Région. Ce vendredi, la commission d’appel d’offres de la Région Île-de-France a voté pour la construction de deux lycées, à Palaiseau et à Pierrefitte-sur-Seine, pour un montant total de 150 millions d’euros. Ce vote s’inscrit dans le cadre du plan d’urgence pour les lycées, de 5,1 milliards d’euros sur dix ans, adopté par la Région en début de mandature.