Vaccin: le coup de bluff de Sanofi, à la traîne

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

D’un côté, pas assez de doses. De l’autre, pas de vaccin du tout. Pfizer-BioNTech peine à tenir la cadence de production pour honorer ses commandes de vaccins en Europe. À la suite de la panique suscitée par l’annonce de retards de livraison sur le Vieux Continent le 15 janvier, le binôme américano-germanique a indiqué le lendemain que le ralentissement affecterait cette semaine du 18 janvier seulement. 140 000 doses de moins seront acheminées.