« Affaire Ibiza » : le naufrage de Jean-Michel Blanquer, ministre désinvolte

Le voyage du ministre de l’éducation aux Baléares, à la veille d’une rentrée scolaire à haut risque, résume deux années de gestion de la pandémie de Covid-19 : par désintérêt manifeste, il n’a jamais répondu aux craintes et à l’épuisement des enseignants comme des familles. 

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Le feu couvait depuis bientôt deux ans, il s’est embrasé à Ibiza. Le 2 janvier, le ministre de l’éducation nationale accordait au Parisien une interview qui a tenu lieu d’annonce d’un énième et ubuesque protocole de rentrée scolaire. Mediapart a révélé, lundi 17 janvier, que l’interview s’est déroulée en visioconférence, avec un ministre aux Baléares.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal