Terra Nova trace quelques pistes pour une justice indépendante

Par
Le centre d'études Terra Nova propose un bouleversement du système judiciaire. Son ambition: rendre la justice indépendante du pouvoir exécutif, et la rapprocher des citoyens au terme d'une réforme de la constitution. Problème: quels politiques oseront se saisir de ces propositions? Mediapart publie le rapport.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Plus on demande de choses à la justice, moins on lui fait confiance. Le paradoxe n'est qu'apparent. Chacun voudrait que la justice lui donne raison, ce qui est impossible. Depuis des décennies, à mesure que l'influence et le prestige de la plupart des autorités morales et institutions (Eglise, partis politiques, syndicats, famille...) allaient en s'étiolant, on a progressivement demandé aux juges de tout régler: les conflits privés, mais aussi le financement de la vie politique, le travail au noir, les fausses factures, les délits d'initiés, les matches de foot truqués, la spéculation financière, les ventes d'armes, la pollution, les catastrophes naturelles, les affaires de santé publique, les crimes contre l'humanité, etc.