A Stiring-Wendel, droite et extrême droite se disputent «les enfants du charbon»

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Stiring-Wendel (Moselle), envoyée spéciale.– Les maisons des anciens mineurs s’alignent à perte de vue. De grosses maisons bourgeoises, de prime abord, chacune avec son petit jardinet, mais qui abritent en réalité de modestes appartements ouvriers qui vieillissent mal et dont les façades s’écaillent.